Résultat (386 participants)


Oui, je suis d’avis que, le pré-aménagement pour l’installation d’infrastructure de recharge doit être l’objet d’une loi.
76.2%
Oui, je suis pourtant d’avis que, dans le secteur non résidentiel, devrait être prescrite l’installation de plus d’une seule borne de recharge pour 10 places.
5.2%
Oui, je suis pourtant d’avis que, dans le secteur non résidentiel une seule borne de recharge pour 10 places ne suffit pas. Je procéderai, comme pour le secteur résidentiel, au pré-aménagement de toutes les places.
9.1%
Oui, mais j’inclurais cependant aussi le secteur public dans la directive, puisque je suis d’avis qu’à l’avenir la recharge sera surtout rapide et qu’il y aura donc une plus grande demande d’infrastructure de recharge plutôt dans le secteur public.
6.2%
Non, je suis d’avis que, le pré-aménagement pour l’installation d’infrastructure de recharge ne doit pas être l’objet d’une loi, mieux vaut s’en tenir aux recommandations, le succès de la mobilité électrique doit être une conséquence du libre marché.
3.4%