| Articles | 26.02.2018

La recharge à 22 kW AC dans le viseur des experts

Les infrastructures de recharge publiques ou semi-publiques devraient être en gré de recharger tous les types de voitures électriques, être sûres et faciles à utiliser. Le choix d’une borne de recharge dépend essentiellement du temps à disposition pour la recharge, de la puissance et du mode de charge (AC et/ou DC).

Le système de recharge 22 kW AC permet de charger intégralement la batterie d’une Renault Zoe de 1ère génération en une heure et celle d’une Tesla S à 25%, si elle est équipée d’un chargeur 22 kW optionnel. Dans les deux cas en une heure de recharge on obtient environ 100 km d’autonomie. Ces niveaux de charge AC représentent l’exception: tous les autres véhicules électriques de série (p.ex. Opel Ampera, Jaguar I-Pace, VW eGolf, Nissan Leaf, tous les autres modèles Renault) et tous les véhicules hybrides Plug-In déjà présents sur le marché actuel et prévus pour le marché de demain ne sont pas équipés d’un chargeur de bord à 22 kW, relativement cher, mais d’un chargeur monophasé universel à 3,7 ou 7,4 kW, utilisable lui à l’échelle mondiale. Seul pour Tesla et quelques rares voitures électriques on propose des chargeurs triphasés à 11 kW. Toutefois la majorité des véhicules ne peut charger en AC que 3.6 kW, vu qu’en Suisse (mais aussi en Allemagne et Autriche) le courant monophasé est limité à 16 A, le bornes à 22 kW sont donc surdimensionnées de six fois.

Toutefois la plupart de ces véhicules peuvent être rechargés en «accéléré» avec une prise DC et charger ainsi l’équivalent de 100 km d’autonomie en une heure, mais les bornes doivent alors offrir aussi 20kW DC. Le grand avantage de la borne combinée AC/DC réside dans la possibilité d’offrir une charge équivalant à 100 km d’autonomie en une heure à pratiquement tous les véhicules électriques courants aujourd’hui et à l’avenir.

La question se pose alors de savoir si l’installation de bornes de recharge à 22kW AC – les plus répandues à l’heure actuelle – est pertinente. Qu’en pensez-vous?

Ajoute

* Information exigée
1000
image captcha
Powered by Commentics

Commentaires (1)

Classer par
 
0/5 (0)
 
 
Gravatar
Nouveau
marco
Gravatar
1
Mar. 2018
Top Poster
First Poster
marco dit…

Today 22kW AC is (only) necessary to satisfy the need of ONE single 
production car: Renault ZOE. Future evolution of AC charging depends if OEMs choose to apply “inverter-charger” (= Renault’s “Chameleon”, Continental’s “All-Charge”, InvertedPower) to theyr future generation electric cars: if (and only IF) this happens, AC output of 22kW and more (theoretically up to the power level of the traction system) may become useful and the most unexpensive way of fast-charging because no power conversion has to be installed on the charging stations. 


 
Page 1 de 1
 
 
 
Newsletter
Enregistrez-vous ici afin de recevoir la newsletter de eMobility : (* champ obligatoire).
EM Private
GOFAST
EM Public
Donnez une dimension supplémentaire à votre marque, découvrez notre offre promotionelle